SHAHRUKHFAN
Salut all,
Bienvenue sur Shahrukhfan, 1er Fan-Club français de Shahrukh Khan vous y trouverez ce qui se fait de mieux en ce qui concerne la star !
Bonne navigation dans le monde de Shahrukhji

SHAHRUKHFAN

1er Fan-Club français de la star indienne Shahrukh Khan. Le meilleur de SRK est sur Shahrukhfan.superforum.fr.
 
PortailAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Résumés des contes des mille et une nuits

Aller en bas 
AuteurMessage
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Résumés des contes des mille et une nuits   11.12.07 21:05


D'abord un grand merci a Magalie n'hésitez pas a passer sur son blog !!!

Les Mille et une Nuits sont composés de 30 principaux contes dont la plupart renferment des contes secondaires. Les résumés sont issus de la traduction du Dr JC Mardrus de 1899.
et issus du blog
peuples d'asie

http://peuplesdasie.blogspot.com/

Les Mille et une Nuits sont un ensemble de texte écrits à des époques différentes et rassemblés par style. La première partie est assez "crue" autant sur le côté érotique que sur la violence.


Dernière édition par le 16.12.07 12:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   11.12.07 21:11

COMMENT TOUT COMMENCE ......


Histoire du Roi Schahriar, et de son frère, le Roi


Après avoir vécu vingt années sans avoir vu son frère, le roi Schahriar décide d'inviter celui-ci dans son royaume. Le roi Schahzaman quitte son palais mais s'aperçoit qu'il y a oublié quelque chose et découvre sa femme en plein ébat avec un esclave noir. Il les tue tous les deux et part pour de bon. Arrivé au palais de son frère aîné, il n'a guère d'enthousiasme et découvre avec stupeur que la reine s'adonne aux orgies avec tous ses esclaves dès lors que son mari s'éloigne du palais. Le roi Schahriar alerté par son cadet et honteux d'être cocu s'enfuit du palais. En plein désert, ils rencontrent un génie qui a enlevé une demoiselle le jour de ses noces. Celle-ci les force à copuler avec elle, puis leur demande deux sceaux, affirme avoir agit de la sorte avec des centaines de roi et leur conseille de toujours de méfier des femmes. De retour au palais, Schahriar tue sa femme et tous ses esclaves et déclare qu'à partir de ce jour, il épousera une vierge tous les soirs pour la supprimer au petit matin. Seulement au bout de trois années, il n'y a plus de jeunes filles dans son royaume et le vizir dut se résoudre à lui donner sa fille aînée, Schahrazade, une jeune fille extrêmement cultivée et fort éloquente. Il lui fit ses dernières recommandations :


Fable de l'âne et du boeuf et du maître de labour

Il était un commerçant qui avait un âne et un boeuf et qui comprenait la langue des animaux. Un soir que le boeuf rentrait du labour, il se plaint à l'âne du travail épuisant qu'il effectuait chaque jour alors que l'âne se reposait. Celui-ci lui conseilla de feindre la maladie afin de pouvoir se reposer. Se fut donc l'âne qui laboura à sa place. Mais au bout de quelques jours, il dit au bovidé que son maître en ferait de la viande et du cuir, alors le boeuf se remit au travail aussitôt. Cela fit rire le commerçant et sa femme voulue connaître la cause de ce rire. Or le commerçant ne pouvait pas avouer son don sous peine de mourir. Mais sa femme voulu tout de même savoir. Le pauvre commerçant fit son testament, lorsqu'il entendit le coq lui dire que lorsqu'une poule l'ennuyait, il la battait et s'en allait voir une autre. Alors le commerçant battit sa femme jusqu'à ce qu'elle s'excuse et ils furent tous heureux qu'il échappa ainsi à la mort.

Ayant ainsi prévenu sa fille contre les dérives possibles du mariage, Schahrazade s'en fut auprès du sultan pour l'épouser. Alors que le soir approchait, sa petite soeur Doniazade entra dans la chambre royale et réclama une histoire pour s'endormir.


1e nuit



Histoire du Marchand avec l'Efrit(génie)

Un marchand après avoir longtemps marché, s'arrêta manger quelques dattes et en jeta les noyaux. Quand soudain un effroyable génie apparut devant lui et l'accusa d'avoir tué son fils. Il lui expliqua que les noyaux jetés l'avaient touché en pleine poitrine et que le marchand devait périr le crime commis. Celui-ci se repentit aussitôt et lui demanda de préparer sa mort auprès de sa famille et de revenir l'année suivante pour le châtiment.

Quand il revint un an après, il s'assit sous le même dattier et un cheikh tenant une gazelle lui demanda la raison de ses pleurs. Quand il eut tout raconté, le cheikh attendit le génie avec lui. Puis un second cheikh avec deux chiens noirs arriva et lui demanda également pourquoi il pleurait. Ayant entendu l'histoire attendit le génie lui aussi. Un troisième cheikh tenant une mule apparut à son tour et fit de même. C'est alors que le génie arriva avec un énorme sabre et s'apprêta à tuer le commerçant quand le premier cheikh lui proposa de lui raconter l'histoire de sa gazelle. Si le génie la trouve extraordinaire, alors il lui devra le tiers du sang du marchand.

Conte du premier Cheikh

La gazelle que voici était la femme du cheikh. Ne lui donnant point d'enfant, il prit une seconde épouse qui lui fit un fils. Sa première femme, jalouse, changea l'épouse fertile en vache et son fils en veau, après quoi elle dit au cheikh qu'ils s'étaient tous les deux enfuis et le cheikh pleura pendant un an. Le rituel des sacrifices arriva et le cheikh choisit la plus belle vache de son troupeau. La belle génisse était bien entendu sa femme mais il ne pu se résoudre à la tuer, ce qui fit à sa place le berger. Mais la vache ne contenait aucune viande. Alors il prit le plus beau veau, son fils. Mais en voyant ses yeux, il le laissa libre et sacrifia une vache à sa place...

A ce moment précis, Schahrazade vit poindre le matin, et s'arrêta discrètement dans son récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 9:57

2e nuit

La femme du cheikh fut fâchée qu'il n'ait point sacrifié le veau. Le lendemain, le berger lui dit qu'il avait ramené le veau chez lui et que sa fille, qui connaissait la sorcellerie, avait reconnu le fils du cheikh. Ce dernier fut tout heureux et demanda à la demoiselle de délivrer son fils. Elle n'accepta qu'à deux conditions, épouser son fils et jeter un sort, ce que le cheikh concéda aussitôt, et elle transforma la mauvaise épouse en gazelle.

Conte du deuxième cheikh

Ce cheikh avait deux frères et tous trois était versés dans le commerce. Ses frères voulurent faire un voyage commercial mais ce fut un échec alors ils revinrent et amassèrent de l’argent jusqu’à ce qu’ils leur pris l'envie de faire un deuxième voyage. Ils insistèrent tant que le troisième frère accepta de les accompagner. Il rencontra une jeune femme magnifique qu’il s'empressa d'épouser mais les frères jaloux les jetèrent à l’eau. L’épouse se changea alors en génie, sauva son mari et transforma les mauvais frères en chien.

Conte du troisième cheikh

Le troisième cheikh rentrait chez lui après un voyage commercial d’un an et trouva sa femme enlacée avec un esclave noir. Vexée d’avoir été surprise celle-ci le métamorphosa en chien. Le pauvre cheikh devenu chien erra dans les rues et fut recueilli par un marchand. Quand la fille du marchand vit le chien elle se cacha derrière son voile et dit à son père qu’il s’agissait d’un homme changé en chien. Elle le délivra du maléfice et pour le venger changea sa femme en mule.

Le génie trouva les trois histoires extraordinaires et pour les remercier, gracia le marchand.

Là, Schahrazade vit apparaître le matin et, discrète, elle cessa de parler, sans profiter davantage de la permission.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 10:00

3e nuit

Histoire du Pêcheur avec l'Efrit

Il y avait un pêcheur qui ne jetait son filet que quatre fois par jour. Ce jour-là, il jeta une première fois son filet en trouva la carcasse d’un âne noyé, la seconde il ne ramassa qu’une jarre pleine de boue et la troisième fois de simples morceaux de verres. Il pria Allah de lui être favorable et relança une dernière fois son filet. Il en sortit une jarre portant le sceau de Soleïman*. Ravi d’avoir quelque chose de valeur à vendre au souk, il résolut de l’ouvrir et en sortit le plus effroyable des génies. Mais celui-ci était bien décidé à tuer le pauvre pêcheur, il lui offrit néanmoins un vœu avant d’en finir avec lui. Le pêcheur qui n’était pas si bête lui demanda de lui prouver qu’il pouvait entrer tout entier dans la jarre de Soleïman.

Mais à ce moment, Schahrazade vit apparaître le matin et cessa les paroles permises.


Soleïman : Salomon, fils de David dans la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 10:19

et alors????


ET ALORS???????
Revenir en haut Aller en bas
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 10:25

zorro est arrivééééééé

sans s'presséééééé....... mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 16:12

4e nuit


Aussitôt, le génie regagna la jarre afin de prouver qu'il était capable d'y entrer tout entier. Le pêcheur saisit l'occasion pour refermer le récipient et y emprisonner le génie. Comprennant qu'il devrait attendre encore plusieurs décénnies avant qu'un autre maître se présente, il se repentit auprès du pêcheur et le pria de le faire sortir. Le marin compara alors sa mésaventure à celle du vizir du roi Iounane et médecin Rouiane.

Histoire du vizir du roi Iounane et du médecin Rouiane

Le roi Iounane avait le corps dévasté par la lèpre. Les meilleurs médecins et savants avaient beau eu lui préparer des médicaments et des pommades, rien n'avait jamais fonctionné. Un jour, le médecin Rouiane se présenta à la cour du roi et lui proposa un remède très simple et sans fatigue. Fou de joie, le roi lui offrit une maison et lui demande d'essayer le fameux remède dès le lendemain. Rouiane s'évertua alors à lui fabriquer une crosse qu'il enduisit de plantes aromatiques. Au matin, il alla chercher le roi et l'invita à jouer au polo avec cette nouvelle crosse. Sous l'effet de la transpiration, le remède se propagea dans le corps du roi et après avoir pris un bain au hammam, la peau du roi Iounane était plus lisse que jamais ! Pour remercier Rouiane, le roi le convia à partager le banquet royal puis lui offrit des robes d'honneurs, et d'innombrables présents.

Le lendemain, alors que le roi dirigeait le diwan*, le vizir, un homme repoussant et pétri de jalousie, s'avança vers le roi et accusa le médecin Rouiane d'être le pire ennemi du royaume et d'en avoir planifié sa perte ! Mais le roi, qui était juste et bon, préféra lui conter l'histoire du roi Sindabad en guise de réponse à son audace.

A ce moment, Schahrazade fut surprise par le matin et s'arrêta dans sa narration.




Diwan : la scéance de justice
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 16:29

5e nuit


Pour défendre la cause du médecin auprès du vizir, le roi Iounane lui conta cette histoire :

Le faucon du roi Sindabad

Il y avait un roi qui avait apprivoisé un faucon et qui partait souvent à la chasse avec lui. Alors qu'il venait d'attraper une gazelle dans un piège, celle-ci se prosterna à la vue du roi. Mais il ne fut nullement impressioné par ce miracle et l'abattit. Sur le chemin du retour, il eu soif et trouva un arbre aux feuilles gorgées d'eau. Il en tendit une à son faucon, mais il la renversa. Il recommenca l'opération, mais l'oiseau la fit tomber de nouveau. Furieux, il lui coupa les ailes. C'est alors qu'il aperçu un serpent extrêment venimeux dans l'arbre et compris que le liquide était le poison du reptile. Arrivé au château, l'oiseau tant aimé du roi expira tandis que le roi se repentissait d'avoir été si irréfléchit.

Le vizir ayant peur de subir le même sort que le faucon du roi Sindabad, narra au roi Iounane l'histoire du prince et de l'ogresse :


Histoire du prince et de l'ogresse


Le fils du roi avait l'habitude de partir à la chasse accompagné du vieir. Un jour qu'il filait un gros gibier, le vizir ordonna au prince de le capturer seul. Le prince partit au galop derrière l'animal mais rencontra peu après sur son chemin une princesse des indes, abandonnée à elle-même et qui pleurait de ton son saoul. Il la prit sur son cheval pour la ramener au château mais elle demanda quelques mètres plus loin à faire un arrêt. Ne la voyant pas revenir, le prince la suivit et fut surpris de l'entendre dire à une poignée de marmots qu'elle avait trouvé un homme dodu pour le dîner. Comprennant qu'il s'agissait d'une ogresse, il pria Allah de lui venir en aide et la goule disparue. Revenu au palais du roi, le prince dénonça à son père le mauvais conseil du vizir et il fut exécuté.

Le roi Iounane finit par douter des intentions du médecin et le fit amener pour lui annoncer sa sentence. Après avoir entendu avec grand étonnement que le roi voulait rendre le mal pour le bien et comprenant qu'il ne pourrait le faire changer d'avis, Rouiane lui proposa un cadeau. Il lui promit de lui apporter dès le lendemain, un livre contenant les incantations pour faire parlé sa tête après qu'elle aie été coupée. Emerveillé, le roi accepta sur le champ. Le lendemain, Rouiane apporta le livre en question, pressé de découvrir les formules magiques, le roi tourna les pages mais elles étaient collées entre elles, alors humidifiant son index, il feuilleta tout le livre mais ne trouva pas la moindre écriture. Soudain, et avant même qu'il eut prononcé l'exécution du médecin, il fut pris de convulsion et compris que l'ouvrage avait été empoisonné. Et ainsi finie l'histoire du vizir du roi Iounane et du médecin Rouiane.

Et le pêcheur dit à l'éfrit que s'il n'avait point voulu sa mort, il n'aurait pas été obligé de l'enfermer de nouveau dans la jarre.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit luire le matin, et s'arrêta discrétement.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 16:38

6e nuit


Si l'éfrit n'avait point voulu la mort du pêcheur, celui-ci ne l'aurait pas enfermé dans la jarre. Mais à force de se repentir et de promettre au nom d'Allah qu'il lui rendrait service, le pêcheur finit par libérer le génie. Ce dernier l'emmène près d'un lac aux poissons multicolores et dit au pêcheur qu'il fera fortune s'il les vend au palais. Sur ce, le pêcheur lança ses filets et se hâta d'apporter son butin exceptionnel au roi qui voulut les goûter aussitôt.

Mais à peine la cuisinière du roi mis les poissons dans la poêle qu'une jeune demoiselle apparût et demanda aux poissons de tenir leur promesse. En entendant les poissons acquiescer à la jeune fille, la cuisinière s'évanouit. Quand elle reprit ses esprits, les poissons avaient brûlé alors elle demanda au pêcheur de lui ramener ces étrangers poissons de nouveau. Cette fois-ci, elle demanda au vizir de rester à ses côtés pour qu'il puisse voir de ses yeux l'étrange phénomène. Et à nouveau, lorsque les poissons furent dans la poêle une mystérieuse jeune femme apparut pour leur demander de bien tenir leur promesse.

A ce moment, Schahrazade vit apparaître le matin, et s'arrêta discrétement dans son récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 16:44

7e nuit

Le roi demanda d'assister à la cuisson des poissons. Il se produit exactement la même chose alors il demanda au pêcheur de lui indiquer l'endroit où il avait jeté son filet. Intrigué par le mystère, le roi parti en secret dans le désert afin de trouver quelqu'un qui saurait l'éclairer. Il découvre un château de pierres noires qui semble inhabité mais un homme ensorcelé y habite pourtant.

Histoire de l'homme ensorcelé et des poissons

Ce roi était éperdument amoureux de sa femme. Un jour d'entre les jours, ses esclaves, pensant que le roi n'entendait pas, maudirent la reine pour son infidélité. La nuit venue, le roi fit semblant de dormir puis suivit sa femme qui s'éloignait du palais pour se rendre chez un nègre couvert de loques. Elle lui avoua son amour mais celui-ci la traita comme une moins que rien. Ils finirent tout de même par s'endormir l'un contre l'autre. C'est alors que le roi surgit et blessa lourdement l'amant à la gorge.

A ce moment, Schahrazade vit approcher le matin et s'arrêta discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 16:48

8e nuit


Le lendemain matin, la reine rentra au palais et prétendit que toute sa famille avait péri et qu'elle devait faire le deuil. Son mari la laissa faire et elle pleura un an. Puis elle réclama une coupole à l'intérieur du palais pour laisser libre cours à sa tristesse et elle y installa son amant qui ne s'était point rétabli. Le roi la surpris pendant qu'elle cajolait le nègre et la traita d'infidèle. Pour se venger, elle changea ses jambes en marbre et dès lors, elle vient tous les soirs pour le flageller et passer le restant de la nuit auprès de son amant.

En entendant cela, le roi voulu aider l'ensorcelé. Le soir venu, il alla dans la coupole, tua le nègre et pris ses vêtements pour feindre être l'amant. Lorsqu'elle vint, il lui pria de ne point flageller son mari car cela l'empêchait de dormir et donc de se rétablir. Le nègre n'ayant point dit un mot depuis son agression, elle obtempérât sur le coup et ses jambes au roi. Puis le faux nègre lui demanda de ramener les sujets du royaume qu'elle avait changé en poisson.

A ce moment, Schahrazade vit poindre le matin, et s'arrêta discrètement dans son récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 16:53

9e nuit

La reine redonna aux poissons leur aspect premier, celui de sujet du royame. Quand elle revint auprès du sultan, celui la transperça de son épée. Puis il invita le roi dans son palais et ils prirent chacun en mariage une des filles du pêcheur et firent de celui le Grand Trésorier. Et tous vécurent heureux et riches dans le palais du sultan.

Histoire du Portefaix avec les jeunes filles

Un jour une ravissante jeune femme employa le portefaix au marché. Elle acheta toutes les choses les plus délicieuses dans toutes les boutiques du souk et le portefaix était émerveillé de sa beauté et de sa richesse. Quand elle eut finit, il apporta les courses chez elle, et sa soeur encore plus captivante vint lui ouvrir. Il déposa les achats à l'intérieur de la somptueuse maison où résidait aussi une troisième soeur tout aussi attirante que les autres. Aucun homme ne vivait avec elles, alors le portefaix proposa sa présence masculine à leur côté. Il copula avec chacune d'entre elles et demanda de rester toute la nuit. Elles acceptèrent à la condition qu'il ne posa aucune question.

A ce moment, Schahrazade vît apparaître le matin et se tut discrètement.

portefaix=porteur
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 16:56

10e nuit

Trois étrangers à la barbe rasée et borgnes de l’œil gauche demandèrent eux aussi l’hospitalité qui leur fut acceptée sur la même consigne. Puis, le khalifat Haroun Al Rachid, son vizir Giafar Al Barmaki et leur porte-glaive se firent également introduire dans la demeure sous l’identité de marchands afin de pouvoir participer aux festivités qu’on entendait de la rue. On leur demanda la même chose qu’aux autres invités. Alors que la fête reprenait, les jeunes filles amenèrent deux chiennes noires que l’aînée fouetta l’une après l’autre pour les consoler ensuite. Sa cadette chanta alors accompagnée de son luth et prise d’émotions s’évanouit en déchirant ses vêtements, laissant apparaître sur son corps des marques de fouet. N’en pouvant plus, les invités décidèrent de questionner leurs hôtes sur ce qu’ils avaient vu. L’aînée appela alors sept nègres qui attachèrent les sept hommes s’apprêtant à leur couper la tête. Le portefaix s’interposa.

A ce moment, Schahrazade vit apparaître le matin et se tut discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 17:00

11e nuit


La jeune fille accepta de lui rendre la vie sauve car il n’était qu’un portefaix. Elle voulut tout de même connaître l’histoire des saâlik admettant que si elle trouvait l’histoire merveilleuse, elle leur rendrait leur liberté.

Histoire du premier saalouk

Cet homme était un fils et neveu de rois. Un jour qu’il était chez son oncle, son cousin et une demoiselle lui demandèrent de les accompagner auprès d’une tombe semblable à tout autre mais qui contenait un souterrain aménagé. Une fois qu’ils se furent tous deux introduits à l’intérieur, le cousin lui demanda de replâtrer l’entrée de la tombe afin qu’on ne put la différencier des autres. Après avoir réfléchi à ces évènements, le saâlouk passa sept jours à chercher la tombe en vain. Alors qu’il quittait la ville, les esclaves de son père, trahit par son vizir, vinrent l’arrêter. Or le vizir avait perdu un œil à cause d’un mauvais tir d’arbalète de notre homme. Le mécréant put enfin se venger et le rendre borgne à son tour avant de le laisser pour mort dans le désert. Le saâlouk retourna donc chez son oncle qui pleurait la disparition de son fils. Il se résolu à lui dire tout la vérité, retrouvèrent la tombe et pénétrèrent dans le souterrain pour découvrir le cousin et la femme dans un lit, changé en charbon.

A ce moment de son récit, Schahrazade vit s'approcher le matin, et discrète, ne voulut point profiter davantage de la permission accordée.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 20:43

12e nuit


Or les amants étaient de mêmes parents. Le vizir vint à ce moment prendre la ville d’assaut et notre saâlouk du se résoudre à l’exil en se rasant la barbe pour n’être reconnu.

Histoire du deuxième saalouk

Un prince, savant très renommé, fut invité chez le sultan des Indes, mais son convoi plein de présents fut attaqué et il dut fuir. L’hôte chez qui il se réfugia lui déconseilla de décliner son identité car il était en territoire ennemi et lui trouva une place auprès des bûcherons. Un jour, il découvrit un souterrain dans la forêt où était emprisonnée une jeune femme, enlevée le soir de ses noces par un mauvais éfrit qui venait la visiter tous les dix jours. Il passa quelques jours à ces côtés et proposa de la libérer mais elle préféra, par prudence, ne voir son amant que pendant les jours d’absence du génie.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit apparaître le matin, et se tut discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 20:52

13e nuit


Sous la colère, le saâlouk défia le génie mais préféra la fuite laissant sa dulcinée en proie au génie courroucé qui la tua. Celui-ci le retrouva vit à cause de la hache que le jeune homme avait oublié et le transforma en singe avant de l’abandonner sur une montagne éloignée. A force de voyage, le singe arriva près d’un navire où il réussit à se faire employer comme serviteur du capitaine. Un jour que l’équipage devait transmettre des vœux écrits au sultan, le primate put faire preuve de son érudition par ses beaux vers qui lui valurent la curiosité de leur destinataire. Arrivé au palais, la princesse, versée dans la magie, reconnu le prince dans le singe et on la pria de le libérer.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit s'approcher le matin, et s'arrêta discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   12.12.07 20:58

14e nuit


A l’aide de formules magiques, elle appela le génie puis se métamorphosa tour à tour en serpent, aigle, loup, coq et baleine afin de le vaincre. Le prince, qui avait perdu un œil durant la bataille, put enfin être délivré mais fut banni par le sultan qui subi de plus graves dommages ainsi que le décès de sa fille. Dans son exil, il rasa sa barbe pour ne point être reconnu.

Histoire du troisième sâalouk

Un prince part en voyage par la mer mais une tempête entraîne son navire vers la montagne d’Aimant qui attire tous les clous des bateaux et l’envoi par le fond. Le malheureux prince réussit tout de même à gagner le rivage où exténué il succombe à la fatigue.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit luire le matin, et, discrète arrêta son récit
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   13.12.07 20:44

15e nuit

Une voix dans son rêve lui dit d’abattre le chevalier du haut de la montagne afin de conjurer le mauvais sort et de suivre l’homme qui viendra par barque le sauver, mais jamais il ne devra prononcer le nom d’Allah. A son réveil, tout se déroule comme il a été dit et il accoste quelque temps après sur une île. Un cortège arrive ensuite rassemblant des mets et des mobiliers du meilleur goût dans un souterrain de l’île où un jeune homme d’une extrême beauté s’installe. Le prince sort alors de sa cachette pour retrouver le jouvenceau qui lui avoue s’être réfugié en ce lieu pour échapper à un prince qui lui donnera la mort mais par accident la prophétie se réalise et le prince doit à nouveau s’exiler. Il arrive dans un palais où vivent dix borgnes qui accomplissent un étrange rituel qui suscite la curiosité du prince. Pour punir son intérêt déplacé, les borgnes lui font subir ce qu’ils ont eux-mêmes enduré. Et voilà notre prince ravi par l’oiseau Rokh qui le dépose près d’un magnifique palais où résident quarante demoiselles. Il put copuler avec chacune d’entre elles pendant un an, puis elles durent le quitter le temps de rendre visite à leurs parents. Elles lui laissèrent les clés du palais en lui interdisant une seule porte. Mais au bout de quarante jours de vagabondage dans la demeure, il ouvrit la porte défendue où l’attendait le cheval du Cheitan qui une fois monté le transporta au palais des borgnes et lui creva l’œil. Alors il s’en fut vers Bagdad.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit apparaître le matin, et s'arrêta discrètement dans son récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   13.12.07 20:47

16e nuit

Les trois saâlik furent libérés et le sultan Haroun Al Rachid, invita le lendemain tous les protagonistes dans son palais pour écouter l’histoire des demoiselles.

Histoire de Zobéida, la première adolescente

Zobéida, avait deux demi-sœurs qu’on connaît et deux sœurs de lait. A la mort des parents, l’héritage fut partagé entre les cinq filles et les deux sœurs de Zobéida en profitèrent pour se marier. Hélas, leur mari les dépouillèrent et elle retournèrent chez Zobéida sans le sou. Elles refirent fortune se remarièrent et endurèrent les mêmes mésaventures. Alors Zobéida, qui était une grande commerçante, emmena ses sœurs en expédition. Mais leur bateau perdit la route et accosta dans une riche ville inconnue où tous les habitants étaient de pierres. Zobéida se rendit au magnifique palais où elle s’apprêtait à dormir quand elle entendit les prières du prince seul survivant de la malédiction. Elle le convainquit de venir avec elle.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit apparaître le matin et, discrète selon son habitude, s'arrêta dans son récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   13.12.07 20:50

17e nuit



Lorsqu’elle avoua à ses sœurs son envie de prendre le prince pour époux, les jalouses le jetèrent par-dessus bord. Zobéida ne put le sauver et s’échoua sur une île où elle vint en aide à une couleuvre en difficulté qui se révéla être un génie. Pour la remercier, elle ramena Zobéida chez elle et changea ses sœurs qui se verraient fouetter tous les jours en punition.

Histoire d'Amina, la deuxième adolescente

Quelques jours après le décès de son mari, une vieille femme l’invita au mariage de sa fille. Au lieu de cela, la vieille lui présenta un beau jeune homme à qui elle le maria. Quelques temps après, la vieille demanda à Amina de l’accompagner au marché or, le vendeur d’étoffes ne voulut pas être payé en argent mais en nature et elle consentit non sans mal à lui tendre la joue. Cependant le marchand lui croqua la peau et dans l’épouvante elle courut dans les bras de son mari qui ordonna la mort de sa femme pour infidélité. Mais la vieille convainquit le mari d’abandonner son sabre pour le fouet ce qui lui valut d’être en vie mais couverte de cicatrices.

Mais à ce moment de sa narration, Schahrazade vit apparaître le matin et, discrète, arrêta son récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   13.12.07 20:53

18e nuit



A ces mots, le sultan invoqua un génie qui redonna forme humaine au deux premières sœurs et maria les saâlik a trois des jeunes filles. Quant aux deux plus jeunes, l’une épousa le prince et l’autre le sultan.

Histoire de la femme coupée,
des trois pommes et du nègre Rihan


Un pêcheur découvrit une malle contenant une femme coupée. Le sultan ordonna au vizir de lui amener l’assassin sous peine de crucifiement. Giafar ne le trouva que le dernier jour avant la sentence. Il s’agissait du mari de la victime qui l’avait tuée car un nègre lui avait fait croire qu’il était son amant en lui montrant en ses mains la pomme que le mari venait d’acheter à sa femme. Or, après avoir puni sa femme, son fils lui dit avoir pris la pomme de sa mère et se l’être fait volée par un nègre et il comprit qu’il avait agit injustement.


Mais à ce moment de sa narration, Schahrazade vit apparaître le matin et, discrètement, elle se tut.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   16.12.07 11:59

19e nuit

Entendant cela, le sultan demanda à son vizir de lui amener le nègre. Or, de retour chez lui, sa fille lui montra une pomme donnée par son esclave. Il s’agissait du même nègre et le sultan le châtiât.

Histoire du vizir Noureddine,
de son frère le vizir Chamseddine
et de Hassan Badreddine


Deux frères égyptiens, Noureddine et Chamseddine, devinrent, à la mort de leur père, vizir en alternance à la place du défunt. Or un jour ils se disputèrent sur les conditions du mariage de leurs futurs enfants et Noureddine s’enfuit pour trouver refuge chez le vizir de Bassora qui le considéra dès lors comme son fils et le maria à sa fille.


Mais à ce moment de son récit, Schahrazade vit apparaître le matin et discrète, discrète commme elle était, ne voulut point parler davantage cette nuit-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   16.12.07 12:02

20e nuit


Quant à Chamseddine, il fut fort affecté du départ de son frère. Néanmoins, il se maria et les enfants des deux couples naquirent le même jour et étaient d’une splendeur indescriptible. Hassan Badreddine, le fils de Noureddine, eut la meilleure éducation possible mais à la mort de son père, il ne put remplir les fonctions du vizirat qui lui revenaient et pris de chagrin s’endormit sur la tombe de son géniteur. Un génie le vit et sa beauté lui rappela celle d’une égyptienne sur le point de se marier. Il enleva donc le jeune homme pour l’amener à la cérémonie.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit apparaître le matin et, discrète, remit son récit au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Meha
Membre d'Elite
Membre d'Elite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1839
Age : 30
Lieu : Paris/ Berlin
Hobbies : le cinéma
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   16.12.07 12:03

21e nuit



Or Sett El-Hosn, la fiancée, devait se marier à un bossu. Le génie dit à Hassan de marcher en tête du cortège et de jeter aux passants l’or inépuisable que contenaient ses poches et d’agir ainsi toute la nuit. De sorte que tout le monde prit Hassan pour le fiancé et le bossu pour un simple bouffon. Le soir venu, le génie enferma le bossu dans les cabinets afin qu’Hassan puisse passer la nuit avec sa cousine. Mais lorsqu’ils se furent endormis, le génie transporta Hassan à Damas où il se réveilla nu comme un vers et croyant avoir révé. Sans le sous, il dut reconstruire sa vie et devint pâtissier.

A ce moment de sa narration, Schahrazade vit apparaître le matin et se tut discrètement
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumés des contes des mille et une nuits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumés des contes des mille et une nuits
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes et Légendes : Les Mille et une nuits • Gudule
» [Varvello, Marco] Oublie les mille et une nuits
» Le Conte des Mille et Une Nuits – Han Seung Hee & Jun Jin Suk
» [Irving, Washington] les contes de l'Alhambra
» [Diderot; Denis] Contes et entretiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHAHRUKHFAN :: L'INDE HAUTE EN COULEURS :: L'art :: Littérature :: Livres-
Sauter vers: